Bure

ni-ici-ni-ailleurs

Sensibiliser et agir...

La partie ENVIRONNEMENT du site présente
les VISUELS AFLALLO COM & GAPHISME réalisés
pour SENSIBILISER AUX PROBLÈMES ENVIRONNEMENTAUX :

contre le nucléaire et pour la convergence des combats :

Dessins contre les OGM, les pesticides, les ondes électro-magnétiques polluantes (wifi, wimax, antennes relais...), les bétonnages intempestifs, artificialisations des terres, appauvrissements de la biodiversité et autres grands projets inutiles imposés...

Toutes ces merveilles que nous offrent (imposent) fièrement la science, le "progrès technique", et les intérêts financiers des groupes industriels.

Ces SUPPORTS DE SENSIBILISATIONS ont pour objectif de communiquer sur les problématiques, inciter et consolider les mobilisations et actions.
Pour toutes questions ou renseignements : lien de contact.

voir :
Environnement : visuels de sensibilisation
Visuels antinucléaires : IMPRIMÉS À COMMANDER
Visuels antinucléaires : PDF À TÉLÉCHARGER

Vous trouverez également une BIBLIOGRAPHIE de la BD ANTINUCLÉAIRE depuis les années 70 à ce jour, pour revoir ou découvrir des BD, des dessinateurs et auteurs qui se sont engagés contre le nucléaire.

voir :
Bibliographie des BD antinucléaires
Illustrations d'auteurs BD

Comments est propulsé par CComment

Réseau Sortir du nucléaire

26 mai 2019

  • Le gouvernement acte la prolongation du risque nucléaire

    Ce 30 avril, le conseil des ministres se penche sur une « petite loi énergie » qui va accroître considérablement le risque nucléaire, en repoussant l'échéance de réduction à 50% de la part du nucléaire à 2035, contre 2025 auparavant.
    En procédant ainsi, le gouvernement entreprend de détricoter la loi votée en 2015 afin de "régulariser" la Programmation Pluriannuelle de l'Énergie (PPE), dont le contenu a été dévoilé en novembre 2018. Ce décalage de l'échéance est lourd de conséquences. La PPE prévoit certes (...)

    - Nos communiqués de presse /
  • Tchernobyl : 33 ans de catastrophe Des mobilisations partout en France pour dénoncer le risque d'accident nucléaire

    Le 26 avril 1986, le réacteur n°4 de la centrale nucléaire de Tchernobyl explosait. 33 ans plus tard, les conséquences sanitaires et écologiques de la catastrophe continuent de se déployer. En France, alors que les choix récents en matière de politique énergétique promettent un accroissement des risques, des mobilisations auront lieu pour dénoncer le risque d'accident.
    Tchernobyl : la catastrophe est toujours en cours
    33 ans après l'accident, la catastrophe de Tchernobyl n'est pas finie : certaines (...)

    - Nos communiqués de presse /

26 mai 2019

Communiqués de presse – Greenpeace France

26 mai 2019

Nous avons 252 invités et aucun membre en ligne